Offres de stages / postes


Offre d’emploi externe

Le Département de physiologie de l’Université McGill est à la recherche d’un(e) associé(e) de recherche. La date limite pour postuler est le 15 septembre 2019. Voir affichage ci-joint pour plus de détails.

Français : 20190815 AD FRA Research Associate Positing

Anglais : 20190815 AD ENG Research Associate Positing


Offre d’emploi pour un biologiste moléculaire en sciences de la vision / biologie cellulaire au laboratoire de recherche du Dr Sylvain Chemtob 

Le laboratoire du Dr Sylvain Chemtob étudie les mécanismes de prématurité et ses conséquences sur le fœtus et/ou le nouveau-né, en autre sur la vision. Nos études se sont étendues également sur de nouvelles avenues applicables au vieillissement notamment la dégénérescence maculaire liée à l’âge. Le laboratoire poursuit 4 orientations principales:

1) Rétinopathies et dégénérescence maculaire liée à l’âge : Mécanismes dans la pathogénèse des rétinopathies ischémiques entre autre l’angiogenèse et la vaso-oblitération, et dans les désordres lipidiques responsables de la dégénérescence maculaire liée à l’âge.

2) Prématurité : Inflammation maternelle, prématurité et devenir du fœtus.

3) Récepteurs nucléaires : Rôle des récepteurs couplés aux protéines G au niveau de la membrane nucléaire dans la régulation génomique, les mécanismes impliqués dans leur translocation ainsi que la signalisation spécifique à leur localisation.

4) Découverte de médicaments : Nous avons développé des modulateurs allostériques de récepteurs inflammatoires. Cette initiative a permis la découverte d’un composé présentement sous-licensé à une biotech européenne et en phase clinique d’investigation. Nos molécules ont fait partie des 10 découvertes de l’année 2015 (Québec Science).

Pour en savoir plus : Job Opportunity for a Molecular Biologist in Vision Science anglais , Offre d’emploi français


Poste disponible pour MSc. ou PhD au laboratoire de recherche du Dr Moutih Rafei au mois de septembre 2019.

Étudier l’impact du dosage d’interleukine-21 sur le développement thymique suite à une transplantation de moelle-osseuse.

Durant nos études antérieures, nous avons observé que l’administration de fortes doses d’interleukine-21 avait un effet néfaste sur le développement thymique suite à une transplantation de moelle-osseuse. Ceci suggère qu’un excès d’interlekine-21 en circulation peut réguler négativement le développement thymique. Le candidat(e) en question utilisera divers techniques de biologie moléculaire, d’immunologie et de métabolisme afin de caractériser les différentes populations thymiques suite à l’administration de différentes doses d’interleukine-21 à des souris ayant reçu une transplantation de moelle-osseuse. Le candidat(e) en question bénéficiera de l’expertise d’une équipe multidisciplinaire, d’un accès à des plateformes à la fine pointe de la technologie et d’un environnement de recherche stimulant.

Pour en savoir plus : Recrutement_MScPhD_High_dose_IL21_2019


Poste disponible pour MSc. ou PhD au laboratoire de recherche du Dr Moutih Rafei au mois de septembre 2019.

Étudier l’impact de l’interleukine-21 sur les progéniteurs de cellules souches et leur migration au thymus suite à une transplantation de moelle-osseuse.

Le thymus est le seul organe capable de générer des lymphocytes T conventionnelles. Cependant, il est dépourvu de cellules progénitrices ce qui le rend dépendant de la moelle-osseuse pour son ensemencement. Le laboratoire du Dr. Rafei a découvert une nouvelle fonction pour l’interleukine-21 durant la thymopoïèse. Par contre, il n’est toujours pas clair si cette cytokine agit principalement sur le thymus, la moelle-osseuse ou sur les deux compartiments simultanément. En utilisant divers techniques tel que la transplantation de moelle-osseuse, l’injection guidée de cellules par voie intra-thymique, la cytométrie en flux et des modèles de souris KO, le candidat(e) en question bénéficiera de l’expertise d’une équipe multidisciplinaire, d’un accès à des plateformes à la fine pointe de la technologie et d’un environnement de recherche stimulant.

Pour en savoir plus : Recrutement_MScPhD_Thymic seeding_2019


Poste postdoctoral disponible au Laboratoire de pharmacologie cérébrovasculaire de l’Université de Montréal, Montréal.

Les recherches de la Dr Girouard portent sur les mécanismes qui sous-tendent la régulation cérébrovasculaire dans des modèles sains et pathologiques, en particulier dans le contexte de l’hypertension et de la rigidité artérielle. L’objectif principal de ses recherches est de trouver des cibles thérapeutiques pour protéger le cerveau contre les maladies vasculaires. Pour atteindre cet objectif, elle utilise diverses techniques de pointe, allant de la biologie moléculaire à l’imagerie cérébrale chez des souris et des humains vivants.

Pour en savoir plus…

Mai 2019


Offre de recrutement d’étudiant(e)s à la maîtrise ou au doctorat

Le laboratoire du Dr Noël Raynal recrute présentement des étudiant(e)s aux cycles supérieurs (M.Sc. ou Ph.D.) au Département de pharmacologie et physiologie. Les travaux du laboratoire portent sur l’étude des mécanismes épigénétiques dans les cellules cancéreuses, le criblage de petites molécules pour le traitement du cancer et le développement de nouveaux modèles cellulaires. Au laboratoire, nous utilisons divers modèles de culture cellulaires en 2D et en 3D, des techniques de biologie moléculaire et des mesures de changements épigénétiques grâce à des technologies de séquençage de nouvelle génération. Le projet associé à l’offre de recrutement consiste à étudier l’impact des co-cultures 3D sur l’épigénome et est financé pour les cinq prochaines années par le CRSNG. Le laboratoire se trouve au centre de recherche du CHU Sainte-Justine.

Les candidats dynamiques, autonomes et motivés qui possèdent de l’expérience en culture cellulaire et biologie moléculaire sont encouragés à envoyer leur candidature par courriel (noel.raynal@umontreal.ca) en joignant les documents suivants :

  • curriculum vitae
  • relevé de notes
  • lettre de motivation
  • nom et coordonnées de 2-3 personnes pouvant servir de références.

Mai 2019


Offre pour étudiant(e) au doctorat ou chercheur postdoctoral

Le laboratoire Griffith situé au Centre de recherche de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, affilié à l’Université de Montréal et membre de l’Institut de génie biomédical, est à la recherche d’un candidat hautement motivé en tant que chercheur postdoctoral pour la mise au point d’implants cornéens.

Pour en savoir plus…

Décembre 2018


Offre pour étudiant(e) à la maîtrise ou au doctorat

Le Centre de recherche du CHU Sainte-Justine est à la recherche d’un étudiant ou d’une étudiante à la maîtrise ou au doctorat désirant travailler dans le domaine de la nanomédecine. Plusieurs thématiques y sont proposées.

Pour en savoir plus…

Septembre 2018


 

Mis à jour le 19 août 2019